Toute l'actualité

Pour la ville

Publié le 24 mars 2022


Aujourd’hui dans la rubrique « Culture et patrimoine » nous allons vous parler de l’aérodrome de Lézignan Corbières.

Situé en face du péage autoroutier de Lézignan-Corbières Sortie N°25, l’aérodrome a vu le jour au début du XXéme siècle grâce à la générosité de viticulteurs locaux. Ils cédèrent en effet à la ville plusieurs parcelles de terre qui n’étaient pas utilisables, sauf pour le pacage des moutons. A l’époque, l’aérodrome était connu sous le nom de « champ d’aviation ». C’est le 17 juillet 1911, après le décollage du pilote Gustave Paul Weiss (aviateur alsacien qui venait de remporter le meeting aérien de Turin, surnommé également « l’homme oiseau ») que le terrain se fit officiellement connaître comme étant un aérodrome. Cet événement, qui a marqué l’histoire de notre ville, a eu lieu pendant la « Semaine d’aviation » présidé par le maire de l’époque, Léon Castel.

Petite anecdote : Le monoplan Pivot-Koechlin à moteur Gnome de 50 cv de Gustave Paul Weiss est arrivé en pièces détachés par voies ferroviaires et c’est « l’homme oiseau » lui-même qui a monté son avion durant la nuit. La veille du décollage.

Aujourd’hui, de nombreux pilotes utilisent encore notre aérodrome pour s’y entraîner, comme le montre ces belles photographies prises récemment par la championne de France Fanny Viallard.

Merci à cette jeune pilote talentueuse pour ses photos.

Merci également à monsieur Marcy, madame Joliveau et monsieur Le Noach pour leur livre sur l’aérodrome de Lézignan-Corbières.